BCAA et perte de graisse : une réalité ?

De nombreux scientifiques sont convaincus que les acides aminés à chaîne ramifiée, et la leucine en particulier, peuvent stimuler directement la synthèse des protéines. Des études récentes montrent que leur présence dans les muscles inhibe la dégradation des protéines qui y sont présentes, et que ce processus est lui-même indépendant de l’action de l’insuline. Ils peuvent également augmenter la sécrétion de certaines hormones anabolisantes…

Les acides aminés à chaîne ramifiée (BCAA)

Leucine, isoleucine et valine sont l’un des compléments alimentaires les plus populaires consommés par les culturistes. Ils constituent une source d’énergie très importante pour les athlètes en état d’hypoglycémie, une situation qui se répète souvent lors de la réduction progressive de l’apport en calories et en glucides en vue des compétitions.

bcaa perte poids
De nombreux scientifiques sont convaincus que les acides aminés à chaîne ramifiée, et la leucine en particulier, peuvent stimuler directement la synthèse des protéines. Des études récentes montrent que leur présence dans les muscles inhibe la dégradation des protéines qui y sont présentes, et le processus lui-même est indépendant de l’action de l’insuline. Ils peuvent également augmenter la sécrétion de certaines hormones anabolisantes comme l’hormone de croissance. Cela soulève la question de leur importance dans une situation où nous nous préoccupons d’une perte minimale de masse musculaire chez les athlètes qui limitent leur apport calorique au minimum nécessaire.

Bcaa : Restriction apport calorique

Un groupe de chercheurs français a étudié 25 lutteurs de compétition qui ont restreint leur apport calorique (à 28 calories par kilogramme de poids corporel par jour, soit environ 2 545 calories pour un individu pesant 90 kg) pendant les 19 jours suivants. Plusieurs groupes ont été comparés en recevant les éléments suivants :
Une quantité de calories correspondant aux besoins normaux (groupe témoin normal).
– Un régime hypocalorique (groupe témoin hypocalorique)
– Un régime hypocalorique à haute teneur en protéines
– Régime hypoprotéiné et hypocalorique
– Régime hypocalorique avec acides aminés à chaîne ramifiée

bcaa perte poids

Une perte de poids a été observée dans tous les groupes soumis au régime hypocalorique, la diminution la plus importante (5,4 %) ayant été enregistrée dans le groupe n° 4. Le tissu adipeux mesuré par l’épaisseur du pli cutané a été réduit dans les groupes soumis au régime hypocalorique, la diminution la plus importante ayant été enregistrée dans le groupe n° 4. La quantité de graisse estimée par imagerie par résonance magnétique a été réduite dans la plus grande mesure (23,4 %) dans le même groupe de sujets. Cette différence s’exprimait le plus fortement dans la réduction de la graisse autour des organes internes. La masse musculaire n’a que légèrement diminué dans tous les groupes soumis au régime hypocalorique (environ 45 %), sans différence significative entre les groupes. En outre, le régime n’a eu aucun effet négatif sur la force musculaire ou la capacité anaérobie.

bcaa perte poids

Acides aminées : Pour qui ?

Bien que ces études aient été menées sur des lutteurs, elles ont une application évidente pour les culturistes. La restriction calorique a entraîné des modifications prévisibles du poids corporel et de la masse grasse. Alors que chaque régime hypocalorique contenait le même nombre de calories, leurs effets sur la graisse corporelle et la perte de poids variaient, comme en témoignent les résultats du groupe consommant des acides aminés à chaîne ramifiée supplémentaires. Cependant, il est important de noter que la quantité d’acides aminés à chaîne ramifiée consommée était très élevée (0,9 gramme par kilogramme de poids corporel par jour). C’est peu pratique et il est recommandé de consommer 25% ou 50% de cette dose, l’effet apaisant étant le même.

bcaa perte poids

La capacité à faire de l’exercice n’a pas été réduite malgré la diminution de l’apport calorique. Les chercheurs ont attribué ce phénomène à la consommation relativement élevée de glucides (ils représentaient 55 % à 60 % des calories quotidiennes totales). Ainsi, une teneur élevée en acides aminés branchés associée à une consommation élevée de glucides peut entraîner une réduction spectaculaire de la masse grasse corporelle sans diminution des performances physiques.

Si vous envisagez de réduire votre apport calorique pour réduire la masse graisseuse, pensez à utiliser des acides aminés à chaîne ramifiée. Des études récentes ont prouvé qu’en procédant ainsi, vous pouvez améliorer considérablement vos résultats.

Catégories : Bien-êtreSport

Ben

Ben

Salut, je suis Ben et je suis ici avec vous pour vous partager ma passion. Le sport, depuis ma tendre enfance j'ai toujours baigné dans ce domaine qui me fait toujours autant de bien. Je vous partagerai donc régulièrement mes conseils dans différents sports ainsi que des astuces bien-être. En espérant que la lectue vous plaiera. ;)